Pressurisateur avion N300 (réutilisable) Agrandir l'image

Pressurisateur avion N300 (réutilisable)

Nouveau

Pressurisateur avion N300

Plus de détails

35,00 €

En savoir plus

N300, un produit essentiel pour les voyageurs sensibles des tympans.
La pression atmosphérique est mesurée en « bar ». Le terme courant utilisé est sa subdivision « millibar » (mb), aujourd’hui rebaptisée « hectopascal » (hPa).

Au niveau de la mer, la pression atmosphérique est de +/- 1 bar (= 1000 hPa). En altitude, cette pression diminue d’1 hPa tous les 8,53 mètres. En plongée, elle augmente d’un bar tous les 10 mètres.
Conséquences sur les tympans :

Le tympan est la membrane qui transmet les vibrations de l’air aux osselets de l’oreille moyenne. Cette membrane souple est également sensible à la pression extérieure. Si une diminution de la pression n’aura pratiquement pas de conséquences gênantes, une augmentation de celle-ci provoquera des douleurs aiguës quelquefois extrêmement vives.
En altitude :
Malgré la pressurisation, les passagers des avions de ligne subissent une baisse de pression importante en altitude (- 230 à – 290 hPa, soit l’équivalent de la baisse de pression entre 2.000 et 2.500 mètres). L’augmentation brutale de cette pression lors de la descente entraîne une déformation sensible du tympan, qui provoque des douleurs et entraîne une surdité temporaire plus ou moins importante. Le même problème se pose en ULM, ski, randonnée en montagne, même si dans ce cas l’oreille s’adapte petit à petit du fait de la lenteur de la descente.
Après une plongée :
Il arrive qu’après une plongée d’une durée supérieure à quelques minutes à plusieurs mètres de profondeur, les tympans des plongeurs ne reprennent pas immédiatement leur forme initiale : il s’en suit des douleurs importantes et une sensation de surdité.
La solution N300 :
L’efficacité des solutions naturelles (avaler sa salive, mâcher du chewing-gum) n’est pas égale sur tous les individus. Se pincer le nez et souffler peut s’avérer douloureux, et même dangereux pour les tympans en cas de rhume ou de sinusite, ou après une plongée; à noter que les enfants ne savent généralement pas « décompresser » de cette façon. Au moment où commencent à apparaître les premiers signes, placer l’embout du N300 dans l’oreille, presser et relâcher le bouton, puis avaler sa salive : le N300 exerce une pression négative légère et contrôlée, qui compense instantanément les effets de la pression extérieure en redonnant au tympan sa forme initiale, supprimant à la fois la douleur et la sensation de surdité.
Pour un enfant de moins de 3 ans la manipulation doit être effectuée par un adulte.
Les embouts détachables peuvent être lavés régulièrement.

UTILISATION

Le N300 est fourni avec 3 embouts auriculaires de différentes tailles (petit, moyen, grand).

Les embouts auriculaires peuvent être nettoyés avec un produit nettoyant doux.

Doit être utilisé jusqu’à ce que la pression dans l’oreille moyenne soit égalisée, environ 2 ou 3 fois.
Peut toujours être réutilisé dès l’apparition de problèmes de pression.
N’est pas un produit jetable et il peut être utilisé sans limitation de durée.
Peut être utilisé successivement dans les deux oreilles.
Contrairement aux autres moyens le N300 n’induit aucun effet secondaire.

Pour les voyages en avion, l’embout auriculaire doit être déjà installé avant le début du vol. Ceci fait gagner du temps et permet une mise en œuvre plus rapide.

Pour en savoir plus: www.pression-n300.fr/

CE / Organisateur de voyage : transmettez votre cahier des charges sur info@astrium.com pour l'achat de produits en volume.

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Pressurisateur avion N300 (réutilisable)

Pressurisateur avion N300 (réutilisable)

Pressurisateur avion N300

Donnez votre avis

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

22 autres produits dans la même catégorie :